Le président Alpha Condé alterne quasiment durant tout ce mois de septembre 2015, pose de première pierre et inauguration d’infrastructures d’intérêt public.

Après l’inauguration de l’hôtel cinq étoiles de Kaloum le 14 septembre, suivie deux jours après de la pose de la première pierre d’un complexe hôtelier du groupe Azalaï sur le site de l’ancien abattoir, laquelle a précédé l’inauguration du barrage hydroélectrique de Kaléta le lundi 28 septembre, le président Alpha Condé a procédé le mardi 29 à la pose de la première pierre d’un nouvel hôtel de trois étoiles appartenant au groupe ONOMO Hotels.

Jouxtant les immeubles de la Résidence 2000 sur la corniche sud dans la commune de Kaloum, cette future infrastructure hôtelière qui poussera des terres dans le second semestre de 2017 sera composée, à en croire le PDG du Groupe ONOMO Julien Ruggieri, de 123 chambres lumineuses, 32 appartements, 2 salles de réunion, d’un restaurant/bar ouvert 24/7, d’une piscine… Sa réalisation qui se chiffre à 15 millions d’euros, va créer 200 emplois directs pendant la phase des travaux et 60 emplois durables pendant l’exploitation et plus de 100 de manière indirecte avec les fournisseurs et entrepreneurs locaux.

En procédant au lancement des travaux de construction de ce nouvel établissement hôtelier de la capitale, le chef de l’Etat a martelé sa volonté de faire de la Guinée une destination privilégiée à la fois pour les touristes que pour les investisseurs privés. Pour ce faire, le président Alpha Condé entend promouvoir la sécurité, la justice et les valeurs d’une administration modèle dans le pays.

Il a aussi profité de cette occasion pour rappeler son engagement de poursuivre la transformation non seulement de la physionomie du secteur hôtelier guinéen mais aussi et surtout de celle de la presqu’île de Kaloum qu’il souhaite voir débarrassée rapidement de ses architectures coloniales qui ne répondent plus aux normes d’urbanisation moderne.